Diabete et composition corporelle : comment le combattre ?

Par | 2018-06-04T17:25:52+00:00 30 mai 2018|

Diabete et composition corporelle sont tous deux liés. Ce qui était considéré comme étant une maladie qui affecte principalement les adultes apparaît maintenant chez les enfants et les adolescents.

En France, le diabète touche près de 3,5 millions de personnes.

Il ne s’agit pas seulement du nombre de personnes atteintes de diabète, mais aussi du nombre de personnes qui ne le savent pas ou qui risquent de l’être.
Que se passe-t-il et quel est le rôle de la composition corporelle dans le développement ou la prévention du diabète ?
Beaucoup, en fait. Et, comme c’est habituellement le cas, le point de départ est d’examiner de plus près le poids corporel pour comprendre comment il induit en erreur tant de gens.

Diabete et composition corporelle : une maladie qui touche tous types de personnes

Pendant de nombreuses années, le diabète de type 2 était considéré comme une maladie causée par le mode de vie et liée principalement à l’obésité. Bien qu’il soit vrai que les taux d’obésité ont augmenté avec les cas de diabète, il y a une aberration importante qui change la façon dont on conçoit le diabète.

Les personnes “maigres” sont caractérisées comme ayant un poids normal, une masse grasse importante et une masse musculaire faible.

Le faible niveau de muscle et le niveau élevé de masse grasse peuvent contribuer à l’apparition du diabète. Cependant, ils le font de différentes manières.
Mais comment et pourquoi ? Afin de répondre à ces questions, vous devez comprendre ce qui se passe dans le corps d’un diabétique.

Diabete et composition corporelle : caractéristiques du diabète

La première étape pour comprendre le diabète est de comprendre le glucose.

Le sucre simple sur lequel s’appuient les cellules est le glucose. C’est le résultat de glucides digestibles étant décomposés et absorbés dans la circulation sanguine.

Les augmentations du taux de sucre dans le sang sont le catalyseur qui fabrique et de libère l’insuline.

L’insuline est une hormone qui permet à votre corps d’utiliser le glucose dérivé de votre nourriture.

Contrairement au diabète de type 1, où votre corps ne produit pas suffisamment d’insuline, le diabète de type 2 se produit lorsque votre corps ne peut pas utiliser correctement l’insuline qu’il produit. C’est ce qu’on appelle la résistance à l’insuline, qui au fil du temps exige généralement que les diabétiques prennent de l’insuline supplémentaire.
Que vient donc faire le muscle là dedans ?diabeteUn taux faible de masse musculaire est lié à l’augmentation de la résistance à l’insuline. Et donc au développement du diabète de type 2. Les personnes ayant peu de masse musculaire, mais un poids corporel normal créé par la graisse corporelle surdéveloppée compensatrice, partagent le même risque. Une fois que le diabète de type 2 s’est installé, le diabète lui-même a un effet très néfaste sur la masse musculaire. Cela aggrave le problème.
Mais bien sûr, la masse musculaire n’est qu’une partie d’une mauvaise composition corporelle qui peut mettre quelqu’un à risque de développer un diabète. L’augmentation de la graisse corporelle joue encore un rôle majeur dans le développement du diabète.

Diabete et composition corporelle : la graisse viscérale mauvaise pour les diabétiques

Quand on regarde la relation entre le diabète de type 2 et la composition corporelle, l’un des facteurs les plus importants à garder à l’esprit est le rôle de l’augmentation des niveaux de graisse corporelle.
Des recherches récentes ont déterminer quel type de graisse corporelle contribue le plus au diabète: la graisse viscérale.

Définir la graisse viscérale est en fait assez simple: c’est l’excès de graisse intra-abdominale. Cette graisse s’enroule autour des principaux organes et peut avoir des effets graves sur la santé d’une personne.

Il est facile de dire que la graisse corporelle et le diabète ont un lien établi. Ce qui compte vraiment, ce sont les spécificités – la graisse viscérale est le vrai coupable ici.

Diabete et composition corporelle : réduire le risque de diabète avec une meilleure composition corporelle

diabete

Il est vrai qu’avec une réduction du poids corporel de 5-10%, le diabète de type 2 peut être évité.
Un mauvais contrôle de la glycémie a été identifié comme l’un des principaux paramètres cliniques de la résistance à l’insuline.
Une étude offre de bonnes nouvelles, allant au-delà de la simple prévention de la dégénérescence musculaire. Les diabétiques qui s’entraînaient 30 minutes par jour, 3 fois par semaine, ont montré une augmentation de la clairance du glucose en raison de l’augmentation de leur masse musculaire. C’est parce que cette masse musculaire accrue a signalé à l’organisme de libérer plus de sucre dans le sang.

Diabete et composition corporelle : ce qu’il faut retenir

Ainsi, une meilleure composition corporelle permet de réduire les chances d’avoir un diabète de type 2.
Il est important de prendre en compte la graisse viscérale qui peut être décisive. En effet, toutes les personnes de tout type peuvent être sujet à un diabète de type 2 sans le savoir. Bien gérer et réguler sa graisse viscérale peut être un atout important.
Pour en savoir d’avantage sur la composition corporelle :

masse musculaire

 


Inbody France – Une équipe pour votre bien être –
515 rue Alfred Nobel
34 000 Montpellier
04.67.200.203

 

À propos de l'auteur:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.