fbpx
Puberté

Puberté : quelle conséquences sur la composition corporelle ?

Puberté

À mesure que les enfants grandissent, l’un des passages essentiels qu’ils vivent tous est appelé puberté. La puberté commence en général vers 11 ou 12 ans. Chez les filles elle arrive en moyenne un an plus tôt que chez les garçons.
Ce que la plupart des gens voient pendant la puberté, c’est un enfant qui devient un adulte. Cela signifie davantage de masse musculaire maigre, une musculature adulte et une modification de la répartition du poids dans tout le corps. Bien que ces changements soient importants, il est également essentiel de discuter de l’impact qu’ils ont sur la composition corporelle.
Dans cet article, nous expliquerons comment la composition corporelle change pendant la puberté et discuterons également de l’impact que ces changements peuvent avoir à long terme sur la santé des enfants, un fois qu’ils atteignent l’âge adulte.

Qu’est-ce que la composition corporelle?

La composition corporelle est le terme utilisé pour décrire la proportion de diverses substances qui composent le corps. Dans ces substances on inclue :

  • L’eau
  • La Graisse
  • Les Protéines
  • Les minéraux

Parfois, la composition corporelle est simplement appelée masse grasse ou masse non grasse. Chaque aspect est important pour une raison différente; il ne s’agit pas seulement de gagner ou de perdre du poids. Il s’agit plutôt du type de poids perdu et du fait que les personnes acquièrent ou non du muscle maigre.
Ces changements sont particulièrement évidents à la puberté. À mesure que l’enfant grandit, de nombreux changements se répercutent sur la composition corporelle. Tous ces facteurs peuvent avoir des effets à long terme sur la santé des adultes.

Les effets de la puberté sur la composition corporelle

À la puberté, les effets sur l’adiposité, la masse maigre, la teneur en minéraux osseux et la densité sont importants. Un article de recherche montrant qu’il existe une différence significative entre les garçons et les filles à la puberté a été publié dans le « Journal of Current Opinions on Endocrinology, diabetes and obesity » Ces différences sont dues aux différences :
• d’œstrogènes
• d’Androgènes
• d’hormone de croissance
• IGF-1 (facteur de croissance 1 qui ressemble à l’insuline)
• de facteurs génétiques
• d’ethnicité
• de facteurs environnementaux

Les chercheurs ont examiné de nombreuses études, aboutissant à un certain nombre de conclusions globales, notamment :
• Les hommes gagnent en masse sans gras, telle que la masse squelettique
• Les femmes gagnent plus de masse grasse
• Les hommes ont tendance à adopter une forme de corps plus androïde
• Le corps des femmes prend une forme plus gynécoïde

Ces informations sont importantes car elles peuvent avoir une incidence sur la composition corporelle de l’adulte, ce qui peut avoir un impact au moment de la puberté de l’enfant et, en fonction des circonstances, augmenter ou réduire leur risque de développer, ultérieurement des maladies.
L’une des conséquences majeures de la puberté et de ses modifications dans la composition corporelle est son impact sur la santé à long terme de votre enfant. Il est important que les enfants prennent soin de leur corps pendant la puberté, car une mauvaise composition corporelle, même au plus jeune âge, peut conduire à des maladies avec des complications mortelles avec le temps

Puberté

L'impact de la composition corporelle sur l’évolution de la maladie

Les changements dans la composition corporelle qui se produisent pendant la puberté sont des marqueurs d’importants changements métaboliques. Ces changements métaboliques sont importants pour la croissance et le développement, mais ils contribuent également dans une large mesure à la santé future de la personne. Par conséquent, il est important de mesurer avec précision la composition corporelle, même pendant l’enfance.

Récemment, un article de recherche a été publié dans la revue « Hormone Research in Pediatrics ». Les chercheurs ont examiné plusieurs composants de la composition corporelle et les outils disponibles pour les mesurer. Certains des composants importants de la composition corporelle comprennent :
• le pourcentage de graisse corporelle
• le pourcentage de masse maigre
• la graisse corporelle totale
• la masse corporelle totale maigre
• le contenu minéral osseux

Tous ces éléments sont importants car ils jouent un rôle dans la santé globale. Selon les chercheurs, certains des outils disponibles pour mesurer ces composants incluent :
• L’anthropométrie, ou outils de base utilisés pour mesurer la taille et le poids d’une personne
• L’absorptiométrie par rayons X Duel-Energy, ou scanners DEXA, qui mesurent la densité minérale osseuse
• L’analyse d’impédance bioélectrique, qui utilise la résistance électrique pour mesurer la composition corporelle totale

En fin de compte, ces mesures sont importantes car elles peuvent aider une personne à déterminer son risque de développer une maladie avec des complications dangereuses plus tard.
Les chercheurs soulignent que les facteurs de risque liés à la composition corporelle les plus associés aux maladies à l’âge adulte résultent principalement de la teneur en graisse corporelle et en minéraux osseux.
Dans cet article, les auteurs affirment que « le tissu adipeux [gras] est endocrinologiquement actif », ce qui signifie qu’il joue un rôle dans la régulation des hormones dans le corps. Cependant, avec trop de graisse corporelle, cela peut causer une dysrégulation hormonale et des influences sur les processus métaboliques pouvant augmenter le risque de maladies telles que le diabète et les maladies cardiovasculaires.
Ces résultats ont été appuyés par un autre article de recherche montrant l’importance de la composition corporelle dans le développement des maladies cardiovasculaires. Les chercheurs ont examiné les sujets qui étaient devenus et ont maintenu un état de surcharge pondérale pendant toute leur vie et les ont comparés à ceux qui ne l’ont jamais été. Les résultats ont montré que les hommes et les femmes présentant un profil lipidique élevé étaient plus susceptibles d’être en surpoids ou obèses et étaient plus susceptibles d’avoir une pression artérielle plus élevée.
Ces résultats corroborent la conclusion selon laquelle le tissu adipeux entraîne une augmentation des facteurs de risque cardiovasculaires, conduisant au développement de l’athérosclérose, d’une maladie cardiaque et de la formation de caillots sanguins.
L’autre facteur de risque de composition corporelle associé aux maladies est le contenu minéral osseux, et son importance au cours de la puberté est visible dans un article publié dans le « Journal of Clinical Densitometry ». Dans cet article, les chercheurs ont surveillé le contenu minéral osseux et la densité de près de 100 hommes et 100 femmes pendant une période de 4 à 5 ans. Les chercheurs ont découvert que le taux de croissance de la densité minérale osseuse le plus élevé était observé au cours de la puberté.
Ils ont ajouté que le contenu minéral osseux maximum avait été atteint peu après la puberté. Cela démontre l’importance de s’assurer que les enfants prennent soin de leurs os pendant la puberté en développant une masse musculaire squelettique. Cela réduira leurs risques de développer l’ostéoporose à long terme.

Composition corporelle et son impact au moment de la puberté

Puberté

La composition corporelle peut même avoir un impact dès le début de la puberté d’un enfant. Des recherches ont montré qu’un pourcentage plus élevé de graisse corporelle entraîne une puberté plus précoce.
Dans cette étude, les chercheurs ont recueilli des données sur plus de 3 000 filles et garçons. Ils ont mesuré le tissu adipeux (gras) en utilisant diverses mesures, notamment l’épaisseur du pli cutané.Ils ont suivi les enfants à mesure qu’ils avançaient dans leur période de puberté, en notant l’âge auquel ils avaient atteint différents stades.
Ils ont de ce fait découvert que les enfants présentant des taux élevés de tissu adipeux avaient atteint les différents stades de puberté plus tôt.

Mais pourquoi est-ce important pour les enfants ?

Car le tissu adipeux est endocrinologiquement actif, ce qui signifie qu’il est impliqué dans la régulation des hormones. Il produit des hormones pubertaires, déclenchant une puberté plus précoce. Malheureusement, cela signifie également que cela peut entraîner des complications pour la santé, telles qu’une taille plus petite à l’âge adulte et un risque accru de maladie cardiovasculaire.
Les changements de taille dus à la puberté précoce peuvent être observés à travers cette étude publiée dans le journal «  Hormone Research in Pediatrics ». Dans l’étude, les chercheurs ont suivi environ 100 filles dans l’avancement de leur puberté, la moitié d’entre elles ayant un cycle pubertaire accéléré en raison de la puberté précoce centrale (une maladie qui provoque le développement sexuel précoce). Les chercheurs avaient une taille cible définie pour les filles, générée à partir de la taille de leurs parents.
Celles qui avaient une course pubertaire accélérée avaient une taille adulte finale nettement plus courte que la taille cible. Celles qui progressaient à un rythme moyen jusqu’à la puberté avaient tendance à atteindre une taille très proche de la taille cible. Les résultats montrent que les enfants qui ont une puberté plus tôt auront une taille globale plus petite à l’âge adulte en raison de la fermeture plus précoce du plateau de croissance.

Enfin, une autre étude a révélé que les filles qui qui ont une puberté plus précoce risquent de développer des maladies telles que :

• Des maladie cardiovasculaire

• De l’Hypertension

• Du Diabète de type 2

De toute évidence, il est important que les enfants prennent soin de leur corps pendant la puberté. Cela peut avoir un impact important sur leur santé à l’âge adulte. N’oubliez pas que les enfants doivent vivre avec leur corps pour le reste de leur vie. Par conséquent, en prendre soin plus tôt les aidera à se préparer à un avenir plus sain.

Créer des habitudes saines plus tôt

On constate l’importance de la composition corporelle chez les enfants. Cela peut avoir une incidence au moment de leur développement pubertaire, et leur état de santé général une fois adulte ainsi que leur risque à developer des maladies.
Il y aura des changements inévitables chez vos enfant à la suite de leur puberté. L’objectif n’est pas pour eux de devenir bodybuilder. L’objectif est de maintenir un corps en bonne santé, même si leur métabolisme se modifie à l’âge adulte.
Alors, la prochaine fois que vous serrez avec votre famille, allez vous promener au lieu de rester à la maison pour regarder la télévision. Choisissez de grignoter des fruits et des légumes frais afin de donner l’exemple en matière de choix alimentaires sains. Encourager les plus jeunes à créer des habitudes saines, comme maintenir une alimentation équilibrée et faire de l’exercice régulièrement, Cela peut les aider à réussir leur vie !

Inbody intervient dans le domaine de la pédiatrie afin de surveiller la composition corporelle de vos enfants 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *