Street Workout

Street Workout , Championne de France 2018 – Nadia

Street Workout

Nous avons eu la chance de rencontrer lors du fitxperience 2019 , La championne de France 2018 de Street Workout sur le stand Inbody.

Street workout : Retranscription

Bonjour Nadia, Je te laisse te présenter Nadia.

Bonjour, Je m’appelle Nadia. J’ai 26 ans et actuellement championne de France de Street Workout. Un sport émergent qui se situe entre la musculation et la gymnastique et tout ça en extérieur. Depuis combien de temps as-tu commencé ? J’ai commencé à me renforcer musculairement il y a 3 ans et demi – 4 ans. Je me suis orientée vers ce sport il y a 3 ans et puis ça a pris de l’ampleur il y a deux ans. 

Y a t il des compétitions en France ? C’est bien développé ?

 Alors c’est un sport qui est encore qualifié de sport émergent. Il y a des compétitions qui se mettent en place, des rassemblements. C’est beaucoup plus développé encore à l’international qu’en France. Par contre, pour les femmes, cela reste quelque chose d’assez sous développé, très peu de femmes pratiquent. Notre niveau en France n’est pas très bon. Mais on est là pour encourager cette discipline.

 Tu pratiques à plein temps ? 

Non plutôt à mi temps, il faut quand même que je travaille à coté. Actuellement je suis des formations professionnelles. On va dire que ça va me prendre entre 2 et 3 séances par semaine sachant que le dimanche après midi on peut y être entre midi et 19 heures pour s’entrainer. C’est vraiment au feeling selon le temps dont on dispose et l’état physique.

 Dans ce genre de sport y a t il des sponsors ? Tu en cherches ?

 Je sais qu’au niveau des garçons, il y a pas mal de sponsoring mis en place, de type financement des voyages à l’étranger pour la compétition ou pour des vêtements. Moins sur la nutrition parce que c’est un sport pour lequel les personnes préfèrent encore éviter l’utilisation de produits de composition corporelle, ce n’est pas encore une culture assimilée à celle du Streets Workout. Cela commence à se développer mais ce n’est pas notre sponsor principal. En tout cas pour moi, en tant que fille en France, je n’ai pas encore de sponsor, mais plutôt des envois de colis, des vêtements mais jamais de sponsoring purement poussé, c’est quelque chose qui manque pour qu’on puisse faire des compétitions à l’étranger et représenter la France dans ce sport hors de nos frontières . 

Aujourd’hui tu es venue faire ton test Inbody, dis-moi ce que tu en as pensé ?

 Je suis intéressée par les questions de nutrition, pour moi c’est quelque chose d’important dans la pratique du sport, c’est complètement lié. C’est vrai que c’est très compliqué de l’extérieur de voir des résultats, on a un regard sur nous-mêmes qui n’est pas très objectif. Du coup, le fait d’avoir des mesures un peu plus scientifiques pour ce que notre corps est, de quoi il est composé, peut rassurer, ça peut mettre des alertes sur certaines choses et ça nous fait un point de repère sur les lacunes et les points forts à développer et c’est super intéressant.
 

C’est quoi ton constat sur le bilan inbody ?

 Le haut du corps et très développé par rapport au bas du corps. Ça s’explique par la pratique sportive qui est très concentrée sur les bras et le dos. Il faudrait que j’aille travailler les jambes, je le savais ! Maintenant j’ai plus le choix depuis que j’ai les chiffres sur le papier. Je suis plutôt rassurée par apport à mon alimentation qui était plutôt orientée végétarienne et cela fait un moment que je fais beaucoup de bilan sanguin en termes de protéines et masse musculaire, cela ne me pose pas de problème d’aptitude sportive.

Street Workout information Nadia :

Compte instagram : ici

Chaine Youtube : ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *