Changement physique : pourquoi je ne vois pas d’évolution ?

Par | 2018-04-24T11:59:25+00:00 24 avril 2018|

“Je soulève du poids, je fais du cardio, je mange correctement et pourtant je ne vois pas de changement physique”. “J’ai réussi à perdre quelques kilos pendant les premières semaines, mais rien n’a changé depuis”. “J’ai couru trois fois par semaine; pourtant mon corps a la même apparence !”
Si l’une de ces affirmations vous ressemble, vous vous demandez peut-être si vous avez tout fait mal.
Plusieurs raisons peuvent vous empêcher d’améliorer la composition de votre corps.

Changement physique : vous ne dormez pas assez

Si vous travaillez sur l’augmentation de la masse musculaire, vous devez vous assurer que certaines hormones font leur travail. L‘hormone de croissance, la testostérone et les niveaux de cortisol.
L’hormone de croissance joue un rôle important dans le changement physique. Chez les adultes, la sécrétion de l’hormone de croissance est à son apogée peu après le début du sommeil. Dormir 7 à 8 heures par nuit peut favoriser la sécrétion d’hormones de croissance.
Moins d’heures de sommeils peuvent aussi priver le corps de la testostérone nécessaire. En effet, la testostérone permet l’augmentation de la masse musculaire. Cela peut entraîner des différences défavorables par rapport à ceux ayant une meilleure qualité globale du sommeil. Vous devez également vous soucier du cortisol. Le cortisol décompose, entre autres, vos tissus musculaires afin de vous fournir de l’énergie si vous êtes vraiment confronté à quelque chose de stressant.

Visez au moins 7 à 8 heures de sommeil et respectez-le régulièrement. Cela vous aidera à dormir suffisamment, ce qui augmente votre taux d’hormone de croissance et de testostérone, tout en vous assurant que le cortisol est sous contrôle.

Changement physique : vous êtes chroniquement stressé

Les petites doses occasionnelles de stress peuvent nous aider à faire des choses à travers le cortisol en fournissant des éclats d’énergie. Avoir une certaine forme d’adversité dans nos vies s’est également avéré bénéfique avec modération. Cependant, être stressé de façon chronique est une histoire différente.
Le journal Obesity a publié les résultats d’une étude sur le lien entre les taux de cortisol et l’adiposité (surpoids). Après avoir mesuré les niveaux de cortisol de 2 527 hommes et femmes âgés de plus de 50 ans, les chercheurs sont parvenus à cette conclusion : plus le taux de cortisol est élevé, plus le poids corporel, l’IMC et le tour de taille sont élevés. De plus, des niveaux élevés de cortisol ont également été associés à la persistance du surpoids au fil du temps chez les sujets.
En bref, l’accumulation du stress quotidien peut vous empêcher de faire des progrès significatifs dans l’amélioration de la composition corporelle.

La chose la plus importante est de toujours planifier une partie de votre journée pour faire des activités de soins personnels. Souvent, les gens ont tendance à oublier que les soins personnels sont essentiels, tout comme manger et dormir.

Changement physique : vous comptez trop sur l’exercice, mais vos mauvaises habitudes alimentaires n’ont pas changé.

Manger avec des amis semble plus facile que de cuisiner à la maison. Alors vous vous promettez que vouschangement physique allez brûler ces calories supplémentaires au gymnase. Vous faites peut-être plus de mal que de bien. Une étude de 2012 auprès d’adultes a montré qu’il est plus efficace de combiner la diète et les exercices physiques. En plus de ce résultat, une revue d’études similaires montre que l’exercice est associé à une augmentation concomitante de l’apport calorique. En d’autres termes, cela vous fait manger plus. Si ces calories supplémentaires sont des calories de «récompense» comme un soda sucré, vous pouvez compenser la graisse que vous avez brûlé pendant l’exercice.

Réexaminez vos choix alimentaires et essayez de réduire les aliments hautement transformés ou certains groupes d’aliments. Si possible, essayez de tenir un journal alimentaire pendant quelques mois pour vous aider à comprendre vos habitudes alimentaires. Pour certaines personnes, le calcul des calories fonctionne. D’autres ont le plus grand succès quand ils sont passés à faible teneur en glucides, en gras ou en jeûne intermittent avec leurs programmes d’exercices, mais le plus important est de comprendre et d’équilibrer vos objectifs caloriques lorsque votre régime alimentaire change.

Changement physique : votre routine d’exercice n’est pas alignée avec vos objectifs de composition corporelle.

“Je souhaite réduire la masse grasse tandis que mon partenaire d’entrainement souhaite développer sa masse musculaire”. Travailler ensemble peut être engageant, mais peut aussi nuire à vos efforts pour atteindre vos objectifs personnels.
Il y a aussi le problème de l‘intensité de l’exercice. L’étude de l”Université de l’Ontario révèle qu’ avec un exercice plus intense, vous aurez une augmentation significative de la synthèse des protéines myofibrillaires. Pour perdre de la masse grasse, l’augmentation de l’intensité sur de courts intervalles peut être votre meilleur pari.

Il est donc important de se fixer des objectifs personnels. Vous devez trouver un programme, avec l’aide d’un coach, qui vous correspond et vous aide à atteindre vos objectifs.

Changement physique : Notre avis

Vous pouvez aussi avoir des problèmes de santé qui vous empêchent de perdre du poids et d’améliorer la composition corporelle. Parfois, il y a des médicaments qui peuvent entraver les changements significatifs. Dans ces scénarios, il peut être judicieux d’accorder la priorité au traitement de votre état de santé actuel ou de travailler avec un professionnel de la santé.

Chaque personne est différente. Grâce à l’auto-expérimentation, vous devenez non seulement plus conscient de ce qui fonctionne pour vous. Peu importe ce que les faits établis et les résultats de la recherche vous diront, vous vous connaîtrez mieux à la fin.

N’hésitez pas à faire votre test InBody pour apprendre à mieux connaitre votre corps :

changement-physique

 

À propos de l'auteur:

One Comment

  1. Cheapcustomessays 27 avril 2018 at 8 h 19 min - Reply

    Hi Anne-Laure ! Je ne commente jamais mais aujourd’hui, j’en ai envie, peut être besoin aussi. J’ai toujours été cette fille en surpoids, puis j’ai essayé un régime chez un nutritionniste à 15 ans. Je l’ai rapidement mis aux oubliettes, trop gourmande, pas assez disciplinée. J’ai tout abandonné, aucune activité sportive. Il y a 3 ans, j’ai appris que j’avais un problème de thyroïde, un traitement, une prise de poids (+15kg). Depuis 6 mois, j’ai appris que j’avais un soucis plus ou moins lié à cette maladie, ça me détruit psychologiquement jour après jour. J’ai peur de ce que me réserve l’avenir, honnêtement. Je dois perdre ce que j’ai pris, plus si possible. Certains jours, tout va bien, j’ai envie de me reprendre en main. D’autres jours, je retombe dans mes travers et je me venge. J’ai toujours accepté la taille de mes vêtements, plus ou moins. Par contre, je n’ose pas dire aux gens qu’ils se trompent et que je ne peux pas rentrer dans un 38/40. En tout cas, ton article me fait beaucoup de bien, je me suis reconnue dans beaucoup de tes mots. Un autre article comme celui ci est le bienvenu, tu nous montres et avoues tes faiblesses et ça fait de plus en plus de bien, notamment pour contrer toutes ces images de filles avec un corps de ouf, sans aucun problème et auprès desquelles on complexe. Mille mercis, des bisous et bonne continuation

Laisser un commentaire