La technologie inbody : comment ça marche ?

Technologie inbody

La Technologie inbody

La technologie inbody : Comment inbody fonctionne ?

Les analyseurs de composition corporelle de qualité médicale d’InBody s’appuient sur quatre piliers technologiques pour vous donner des résultats extrêmement précis et précis, parfaitement corrélés aux méthodes de référence.

Révolutionner la technologie BIA avec InBody

Système d'électrodes tactiles à 8 points

La technologie inbody

Mesures segmentées directe

La technologie inbody

Plusieurs fréquences

La technologie inbody

Aucune estimations empirique

La technologie inbody

Système d'électrodes tactiles à 8 points avec électrodes à pouce

Lorsque le corps humain entre en contact avec une électrode, une résistance de contact se produit. Lors de la mesure de la résistance dans le corps humain, il est important de contrôler cette résistance de contact.

En exploitant les caractéristiques ergonomiques du corps humain, lorsqu’un utilisateur InBody tient autour de l’électrode manuelle, le courant circule à partir de l’électrode et la tension est mesurée au niveau de l’électrode touchée par le pouce.

Comme la mesure est toujours prise au même endroit sur le poignet, cette conception offre un haut niveau de reproductibilité. Une mesure précise est possible car il n’ya pas d’interférence de la résistance de contact de la peau, quels que soient les points de contact de la main.

Cela fonctionne de la même manière que l’électrode de pied, où le courant circule à partir de l’électrode de la semelle avant et où la tension est mesurée sur l’électrode de la semelle arrière. La mesure est toujours prise au niveau de la cheville.

La méthode de l’électrode tactile à 8 points utilisant l’électrode au pouce est une caractéristique unique des dispositifs InBody qui produit un taux de reproductibilité exceptionnellement élevé dans les résultats.

Les 8 points de contact proviennent des deux électrodes du pouce, deux électrodes de la paume, deux électrodes de la semelle et deux électrodes du talon.

La conception anatomique de l’électrode manuelle crée une position de maintien simple, facile à reproduire. L’utilisation d’une électrode de tension au pouce garantit que la mesure du courant commence toujours au poignet; les mêmes valeurs de mesure sont renvoyées même lorsque le patient change la position de maintien de l’électrode ou les points de contact de la main.

Les produits des concurrents qui imitent cette technologie sont généralement dépourvus d’électrode de pouce et sont dotés d’un bouton de démarrage des mesures à la place. Dans ce cas, l’électrode de courant et l’électrode de tension entrent en contact avec la paume de la main. Par conséquent, le point de départ de la mesure n’est pas toujours identique car l’électrode est maintenue dans des positions différentes.

Analyse d'impédance bioélectrique multifréquence segmentaire directe

Les systèmes traditionnels de BIA considèrent le corps humain comme un seul cylindre d’eau, utilisant l’impédance du corps entier pour déterminer la quantité totale d’eau dans le corps.

Cependant, cette méthode présentait un certain nombre de défauts:
Il suppose que la répartition de la masse maigre et de la graisse corporelle sur tous les segments du corps est constante.

La forme et la longueur des bras, des jambes et du torse diffèrent de sorte que le corps ne peut pas être vu comme un seul cylindre, mais en réalité comme cinq parties distinctes.
Étant donné que l’impédance est basée sur la longueur et la surface en coupe, le calcul de TBW est imprécis car chaque segment du corps a une longueur et une surface en coupe différentes.
L’un des plus gros problèmes de la méthode à un cylindre est l’absence de mesure du torse. Le torse a la longueur la plus basse et la section transversale la plus élevée, ce qui se traduit par une très faible impédance (typiquement 10 à 40 ohms). Cependant, le tronc représente environ 50% de la masse corporelle maigre d’un individu.

Dans la mesure de l’impédance du corps entier, l’impédance du torse est ignorée et le changement de l’impédance du torse du corps est donc sous-estimé. Un changement d’impédance du torse de 5 ohms est en réalité une différence énorme, mais il est représenté par moins de 1% de différence dans la mesure de l’impédance du corps entier.

En d’autres termes, si le torse du corps n’est pas mesuré séparément, l’impédance du torse du corps pourrait être négligée. Mais comme le torse représente plus de la moitié de notre poids, nous pouvons dire que la mesure de l’impédance du corps entier ignore la moitié du corps .

Comme le torse contient beaucoup plus d’eau et de muscles que les membres, 1 ohm d’impédance du torse et 1 ohm d’impédance de membre peuvent avoir des implications totalement différentes. Parce que chaque ohm représente une grande quantité de LBM, une différence même de 1 à 2 ohms peut entraîner une grande erreur dans la détermination de TBW .

technologie inbody

Certains appareils BIA ne mesurent que les valeurs d’impédance de deux cylindres et estiment le reste. Pour les balances BIA , seules les valeurs de vos jambes sont mesurées. Pour les appareils de poche BIA , seules les valeurs de votre bras sont mesurées. Certains appareils BIA qui indiquent qu’ils mesurent tout le corps ne mesurent en réalité qu’un bras et une jambe et estiment le reste du corps.

Lorsque vous utilisez un appareil BIA, il est important de trouver un appareil qui mesure réellement le torse et le mesure séparément, sans estimer les valeurs de ce qu’il pourrait être. Autrement, les estimations conduisent à de grandes erreurs dans l’eau corporelle totale et à leur tour, une masse maigre et une masse maigre.

Avec InBody, il n’ya pas d’estimation à l’ aide de la BIA multifréquence segmentée directe, ce qui signifie simplement que chaque segment de votre corps (bras droit, bras gauche, torse, jambe droite, jambe gauche) est mesuré séparément à plusieurs fréquences .

La technologie inbody : PLusieurs Fréquences

Les premiers appareils BIA utilisaient uniquement la fréquence de 50 kHz pour calculer l’eau corporelle totale. L’eau est stockée dans tout le corps et l’eau totale du corps (TBW) peut être divisée en 2 compartiments:

Eau intracellulaire (ICW) – dans les cellules des muscles, des os, des organes, etc.
Eau extracellulaire (ECW) – eau dans le sang et les liquides interstitiels
Cependant, 50 kHz ou moins passe à peine à travers la membrane cellulaire et ne peut pas donner une mesure précise de l’eau intracellulaire. Par conséquent, l’eau intracellulaire devait être estimée en la calculant proportionnellement sur la base de l’eau extracellulaire.

L’estimation de l’eau intracellulaire était possible car le rapport typique de l’eau intracellulaire à l’eau extracellulaire est d’environ 3: 2. Cependant, les patients âgés et obèses qui nécessitent une analyse de la composition corporelle ont tendance à avoir un taux élevé d’eau extracellulaire, annulant ainsi le ratio 3: 2.

Ainsi, lors de la mesure de patients, l’estimation de l’eau intracellulaire sur la base de l’eau extracellulaire avec un rapport de 3: 2 pourrait entraîner une erreur grave.

inBody utilise plusieurs courants à différentes fréquences pour permettre une analyse de l’eau corporelle la plus précise possible. Les courants électriques pénètrent différemment selon la fréquence. Certaines fréquences conviennent mieux à la mesure de l’eau corporelle à l’extérieur de la cellule, tandis que d’autres peuvent traverser les membranes cellulaires pour mesurer l’eau corporelle totale.

En d’autres termes, un courant haute fréquence peut traverser la membrane cellulaire, ce qui permet de mesurer à la fois l’eau intra et extracellulaire . Inversement, un courant de basse fréquence traverse à peine la membrane cellulaire. Par conséquent, il a tendance à s’écouler dans l’eau extracellulaire, ce qui permet de mesurer l’ eau extracellulaire .

InBody est capable de mesurer à la fois l’eau intracellulaire et extracellulaire, car il utilise des fréquences multiples allant de 1 kHz à 1 MHz.

Étant donné que le degré de pénétration à travers la membrane cellulaire varie en fonction de la fréquence, l’eau intracellulaire peut être obtenue par mesure directe plutôt que par hypothèse. L’utilisation de fréquences multiples fournit une analyse beaucoup plus détaillée de la composition corporelle individuelle.

En différenciant l’eau intracellulaire et l’eau extracellulaire, on peut obtenir un indice d’œdème et d’autres chiffres. Cela permet à l’analyseur de composition corporelle d’être appliqué en néphrologie et en rééducation.

La technologie Inbody : Aucune estimation ou équation empirique

Les appareils BIA utilisent couramment des équations empiriques pour calculer la composition corporelle d’un utilisateur car la plupart des appareils BIA utilisent l’impédance du corps entier. Ces équations permettent de compenser l’absence de mesure de l’impédance du torse en intégrant des données empiriques telles que l’âge et le sexe.

Les équations empiriques peuvent donner une estimation assez précise de la composition corporelle d’un utilisateur si celui-ci a une silhouette typique de son âge, de son sexe et de son origine ethnique. Ces équations tiennent compte du fait qu’à mesure qu’une personne vieillit, sa masse musculaire va probablement diminuer et que les hommes ont tendance à avoir plus de masse musculaire que les femmes.

Cependant, intégrer des données dans une équation ne signifie pas que votre composition corporelle spécifique est mesurée. Et si vous êtes un culturiste âgé? En réalité, votre masse musculaire est probablement supérieure à celle des autres groupes d’âge et de sexe, mais les estimations empiriques calculent le contraire.

Le problème avec les estimations empiriques est que vous êtes mis dans une équation préconstruite qui estime quelle est la composition de votre corps. Vos résultats sont toujours prédéterminés, quelle que soit votre composition corporelle.

 

InBody n’a pas besoin d’utiliser des équations empiriques pour calculer vos résultats, car les analyseurs de composition corporelle InBody mesurent votre corps entier dans 5 cylindres, ce qui vous donne la mesure du torse distincte du reste du corps. La composition de votre corps est déterminée uniquement en utilisant les valeurs d’impédance trouvées dans chacun des cinq segments du corps et votre taille.

Vous obtiendrez les mêmes mesures de composition corporelle pour la masse musculaire, la masse grasse, etc., que l’utilisateur soit inscrit en tant qu’homme ou femme, car InBody vous mesure pour vous.

Comment pouvez-vous déterminer si votre appareil BIA utilise des estimations empiriques? Essayez de tester deux fois de suite un utilisateur en changeant d’âge ou de sexe.

Si l’appareil donne deux résultats différents, il utilise des estimations empiriques. Ces dispositifs BIA sont programmés pour générer en permanence des données indiquant que les hommes ont plus de masse musculaire que les femmes – indépendamment de ce qui est réellement vrai.

La technologie inbody : Aucune estimation ou équation empirique

impédancemètre

Contactez notre équipe de vente pour obtenir de l’aide pour toutes vos demandes commerciales

impédancemètre

Trouver un centre équipé Inbody
Tester notre technologie

impédancemètre

Besoin d’aide avec nos produits ou services?
Laissez-nous vous aider